Greffe d’une trachée artificielle recouverte de cellules souches

Publié le : 11 juillet 2011

Une trachée artificielle, recouverte de cellules souches, a été greffée le 9 juin 2011 en Suède, à un patient souffrant d’une tumeur importante au niveau de la trachée. Cette opération constitue une première mondiale, et fait suite à la greffe de trachée réalisée par le Pr Ph. Dartevelle en 2010. Celui-ci, avec son équipe, avait réalisé une greffe de trachée constituée à partir de cellules de peau et de cartilage du patient. Dans le cas présent, la radiothérapie n’ayant pas permis de stopper le développement de la tumeur dont souffrait le patient, le don de trachée était la seule alternative. Face au manque de donneur compatible, les scientifiques ont alors décidé de tenter la greffe d’une trachée synthétique.

Une équipe chirurgicale, dirigée par le Pr P. Macciarini (Florence), a greffé au patient un greffon mis au point par le Pr A. Seifalian (Londres). Ayant fabriqué une prothèse synthétique, il l’a ensuite placée dans un bioréacteur contenant des cellules souches issues de la moelle osseuse du patient. La greffe a eu lieu 48h après.

C’est la première opération avec un greffon de ce genre. L’utilisation de cellules souches du patient élimine les risques de rejets postopératoires et constitue une alternative au manque de don d’organes. L’hôpital, qui a réalisé l’opération, relève que "les greffes de trachées-artères conçues avec une structure synthétique combinée aux cellules souches du patient […] signifient que les patients n’auront plus à attendre un donneur d’organe compatible". Cette avancée est notamment saluée en pédiatrie où les dons de trachées sont souvent peu nombreux.

Le Quotidien du médecin (Dr Guy Benzadon) 11/07/2011 - L'Express.fr (Anne Demoulin) 08/07/2011 - Actualites-news-environnement.com (Pierre Melquiot) 09/07/2011 - aquaportail.com 09/07/2011

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres