Grande-Bretagne : survie d’un bébé né à 23 semaines de grossesse

Publié le 27 Juil, 2011

Né le 22 février 2011 après 23 semaines de grossesse seulement, Jacob McMahon, le plus jeune prématuré d’Angleterre, a rejoint le domicile familial après avoir passé 5 mois à l’hôpital : il a survécu malgré les pronostics des médecins qui avaient conseillé à sa maman d’avorter peu avant sa naissance.

Sara Fisher et Scott McMahon attendaient à l’origine des jumeaux. A cause d’une infection, l’un des bébés, une petite fille, est née au bout de 21 semaines et 6 jours et n’a pas survécu. Son jumeau étant resté dans le ventre de sa mère, les médecins avaient conseillé à ses parents d’avorter, ne croyant pas à la survie de l’enfant. Pesant seulement 0, 567 grammes, le petit Jacob est né quelques jours plus tard, 8 heures avant l’échéance donnée au couple pour décider d’un éventuel avortement. Rentré chez ses parents, l’enfant pèse aujourd’hui 3,26kg. "Cela me paraît surréaliste d’être à la maison, explique sa mère Sara. Nous n’avions pas parlé de ce jour là car nous avions peur qu’il n’arrive jamais […]. Nous n’arrivons pas à croire que les médecins nous avaient demandé d’avorter. Ils nous avaient dit que j’avais une infection et qu’il ne pourrait survivre. Nous avions 24h pour nous décider à prendre ou non, une pilule qui arrêterait son coeur".

 Magicmaman.com 27/07/11 – The Telegraph (Nick Collins) 25/07/11

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres