Grande-Bretagne : la crise économique serait à l’origine d’un nombre important d’avortements

Publié le : 28 août 2012

Le journal The Telegraph rapporte les résultats d’une enquête réalisée sur six mois, auprès de 300 médecins généralistes en Grande-Bretagne, concernant les facteurs qui pousseraient les femmes à recourir à l’avortement. Ainsi, un cinquième des médecins généralistes enquêté précise qu’un nombre croissant de femmes recourent à l’avortement pour des motifs financiers. En outre, "un tiers affirme que les femmes retardent le moment pour fonder une famille, jusqu’à ce que leur situation s’améliore". Enfin, la crise aurait augmenté les problèmes de santé mentale.

En 2011, en Angleterre et Pays de Galles, 189 931 avortements ont été effectués.

Ann Furedi, directrice du British Pregnancy Advisory Service (BPAS), précise que "les circonstances financières jouent souvent un rôle dans la prise de décision des femmes lorsqu’elles sont face à une grossesse imprévue". Elle ajoute : "la maternité est quelque chose que nous prenons très au sérieux et beaucoup de femmes veulent attendre que la situation s’améliore".
 

The Telegraph (Rebecca Smith) 14/08/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres