Grande-Bretagne : feu vert pour une nouvelle greffe de visage

Publié le 19 Déc, 2005

Le comité d’éthique de l’hôpital londonien Royal Free Hospital a donné son feu vert à l’équipe du Pr Peter Butler pour des greffes complètes de visage sur des patients gravement brûlés.

Ce premier feu vert doit être validé par une autre instance, le Collège royal des chirurgiens qui s’était montré défavorable en 2003 à ce type de greffe de tissus. 

Jeudi dernier, le conseil national de l’ordre des médecins français a critiqué la médiatisation "organisée" autour de la première greffe de visage. Il considère notamment que certaines "images spectaculaires et morbides" diffusées par les médias sont "cruelles" pour la famille de la donneuse. Il déplore aussi le comportement "proprement odieux" de certains journaux. Enfin, il regrette "qu’une communication prématurée et incontrôlée ait conduit à faire prévaloir l’exploit technique sur le respect dû à la patiente, à la personne du donneur, à sa générosité et celle de sa famille’".

Figaro 17/12/05 – Le Nouvel Observateur (Cécile Dumas) 16/12/05 – Le Monde 17/12/05 – Le Quotidien du Médecin (Renée Carton) 20/12/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres