GPA en France : Une hostilité croissante

Publié le : 27 octobre 2014

Selon un sondage Ifop réalisé pour la Manif pour tous, 56% des Français se disent désormais contre le recours aux mères porteuses, alors qu’ils n’étaient que 33% en décembre 2008. Un basculement qui aurait eu lieu « après le vote de la loi sur la mariage pour tous du 18 mai 2013 », précise le quotidien Le Figaro.

 

Selon Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion publique de l’Ifop, « la montée en puissance du débat a fait refluer l’adhésion à la GPA. Les arguments des opposants à la loi Taubira ont fait mouche. Il y a quelques années, le recours aux mères porteuses était considéré comme une démarche altruiste. Aujourd’hui, l’opposition à la GPA vient de différents points de l’échiquier politique avec des critiques très virulentes à gauche sur le ‘marché des bébés’ et la marchandisation du corps« . En effet, 61% des sympatisants de droite et 49% des sympatisants de gauche se disent opposés à cette pratique. 

 

Concernant la question de l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes, 51% des Français y seraient favorables, contre 47% en janvier 2013. 

<p>Lefigaro.fr (Agnès Leclair) 26/10/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres