Gestation par correspondance

Publié le : 7 septembre 2010

Une nouvelle pratique se répand pour les personnes faisant appel à une mère-porteuse par correspondance. Les embryons, conçus avec les gamètes du couple, sont acheminés par courrier jusqu’à une clinique où ils seront implantés dans l’utérus d’une mère porteuse.

Ainsi, un américain, célibataire, de 40 ans qui désirait avoir un enfant a-t-il expédié un embryon dans une clinique en Inde après avoir eu recours à une donneuse d’ovocyte aux Etats-Unis.  "Il avait déjà finalisé une gestation pour autrui à partir d’options qui lui avaient été envoyées par mail et il viendra seulement signer les papiers légaux. Nous allons transférer l’embryon chez la mère porteuse et si la grossesse arrive, il viendra chercher l’enfant", explique le Dr Manish Banker.

Les embryons congelés sont conservés dans des paillettes et acheminés dans du nitrogène à -196°. Le courrier arrive en trois ou quatre jours et coûte entre 50 000 et 60 000 roupies (environ 1000 euros).

Cette pratique se développe parce qu’elle fait gagner "

et du temps et de l’argent"

selon le Dr Banker.

The Times of India (Radha Sharma) 29/08/10 - Bioedge (Jared Yee) 04/09/10 - Arte 03/09/10 - Bioedge (Michael Cook) 02/10/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres