Genre : Le Montana interdit les modifications de l’acte de naissance, y compris après une chirurgie

Publié le 25 Mai, 2022

Les autorités sanitaires du Montana ont déclaré que les personnes transgenres ne pouvaient pas modifier leur certificat de naissance, « même si elles subissaient une opération ».

Lundi dernier, le département de la santé de l’Etat a expliqué, dans une ordonnance d’urgence, qu’il n’enregistrerait plus la catégorie “genre” sur les certificats de naissance, la remplaçant par la mention du “sexe” qui ne peut être modifiée que « dans de rares circonstances »[1].

« Le sexe est “immuable” », explique l’ordonnance. Elle intervient un mois après qu’un juge de l’Etat a temporairement bloqué l’application d’une loi exigeant que les personnes transgenres aient subi une intervention chirurgicale avant d’être autorisées à modifier leur “genre” sur leur certificat de naissance. Auparavant, pour changer cette mention, seule une déclaration sous serment auprès du département de la santé était requise.

Aux Etats-Unis, la moitié des Etats, avec le district de Columbia, autorisent les résidents transgenres à modifier la mention de leur “genre” sur leur certificat de naissance, sans qu’il soit nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale ou à une décision de justice. Un peu plus d’une douzaine d’Etats exigent une intervention chirurgicale.

Complément du 12/09/2022 : Vendredi, les autorités sanitaires du Montana ont rendu la règle permanente, alors qu’elle allait être contestée en justice. Le Tennessee, l’Oklahoma et la Virginie-Occidentale disposent d’interdictions similaires. Dans l’Idaho et l’Ohio, elles ont été annulées en 2020.

Complément du 16/09/2022 : Le juge du tribunal de district Michael Moses a publié une ordonnance visant à revenir sur la réglementation. Cependant, l’Etat a affirmé qu’il ne tiendrait pas compte de cette décision.

Complément du 20/09/2022 : Le département de la santé du Montana a déclaré hier qu’il allait se conformer à la décision du juge Michael Moses et autoriser temporairement les personnes transgenres à modifier le sexe figurant sur leur certificat de naissance. L’Etat a toutefois rappelé son désaccord avec l’ordonnance du juge.

Complément du 23/09/2022 : Le département de la santé du Montana a rétabli la possibilité pour les personnes transgenres de demander la modification du sexe figurant sur leur certificat de naissance.

[1] Si le sexe est « mal identifié » à la naissance ou si le sexe a été enregistré « à tort » à la suite d’une erreur d’écriture.

Sources : Washington Times, Matthew Brown (24/05/2022) et (09/09/2022) ; Politico (15/09/2022) ; AP, Amy Beth Hanson (19/09/2022) ; AP (22/09/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres