Genre : 6% des Suisses se considèrent transgenres ou non-binaires

Publié le 5 Juin, 2023

Selon une enquête de l’institut de sondage Ipsos, « LGBT+ Pride 2023 », 6% des Suisses interrogés s’identifient comme transgenres, non-binaires, « gender-fluid », ou « autres que masculin ou féminin ». C’est le pourcentage le plus élevé parmi 30 pays, derrière la Thaïlande qui est à 5%, tandis que l’Italie, la Suède, l’Allemagne ou encore l’Espagne sont à 4%[1].

Si l’on inclut « l’ensemble des personnes LGBT+ », c’est-à-dire les personnes se déclarant « lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles, pansexuelles, asexuelles, transgenres, non-binaires, gender-fluid, ou non-masculines ou féminines », le pourcentage monte à 13% en Suisse. Le pays occupe alors la troisième position, derrière le Brésil (15%) et l’Espagne (14%) (cf. Espagne : l'”autodétermination du genre” librement autorisée dès 16 ans). En moyenne, sur les 30 pays, 9% des personnes interrogées se considèrent comme telles.

Complément du 06/06/2023 : La France est dans la « moyenne » avec un taux de 10%. Mais les disparités sont très importantes entre les générations. En effet, « 22% des personnes de la génération Z s’identifient comme LBGT+ », c’est-à-dire 22% des personnes nées depuis 1997 [2]. Elles sont 12% quand elles sont nées entre 1981 et 1996, 7% entre 1965 et 1980 et 4% parmi les plus âgés.

 

[1] L’institut a interrogé 22.514 adultes âgés de 16 à 74 ans. En Suisse, 500 personnes approximativement ont participé à l’enquête.

[2] Le taux est de 19% pour la moyenne des 30 pays

Sources : Swiss Info (03/06/2023) ; Le Figaro (04/06/2023)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres