France : 530 000 personnes âgées en situation de « mort sociale »

Publié le 1 Oct, 2021

En France, le nombre de personnes âgées isolées a progressé de 122 %, depuis 2017. 530 000 séniors sont ainsi coupés des principaux cercles de proximité : famille, amis, voisinage et associations. Le sentiment de solitude a aussi augmenté. Selon Yann Lasnier, délégué général des Petits Frères des Pauvres, « entre 2017 et 2021, notre mesure de l’indicateur de mort sociale a quasiment doublé ».

Alors que le gouvernement a abandonné sa loi sur le « grand âge », les Petits Frères des Pauvres appellent à « faire de la lutte contre [leur] isolement un axe majeur dans la construction de politiques publiques de prévention de la perte d’autonomie » (cf. La loi « grand âge et autonomie » reportée, Autonomie et grand âge : de nouvelles mesures prévues dans le budget de la Sécurité Sociale ).

La crise sanitaire explique en partie que des personnes déjà isolées, glissent vers « le grand isolement social ». Mais, selon le rapport des Petits Frères des Pauvres, « le grand responsable, c’est la transition démographique. Avec l’arrivée aux grands âges des générations du baby-boom, le nombre de personnes en perte d’autonomie augmente chaque année ». 

Face à cette solitude, l’association propose différentes pistes comme « la prise en compte du critère de l’isolement relationnel dans l’évaluation de la perte d’autonomie donnant accès à une allocation (APA) », la sensibilisation des plus jeunes au vieillissement et à l’isolement des personnes âgées ou encore de « produire des données officielles régulières sur la solitude de la population ».

Sources : Ouest France (30/09/2021) ; Le Figaro, Agnès Leclair (30/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...
cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres