Foetus guéri in utero par des cellules foetales

Publié le : 24 décembre 2004

L‘équipe de Cécilia Götherström (Institut Karolinska – Suède) annonce avoir soigné un foetus in utero atteint d’ostéogenèse imparfaite (OI), ou maladie des os de verre, à partir des cellules issues d’un foetus avorté. L’ostéogenèse imparfaite est une maladie rare caractérisée par une grande fragilité osseuse.

Les médecins ont greffé sur le foetus, âgé de 32 semaines, des cellules souches mésenchymateuses, capables de se différencier en os, cartilages et ligaments. Ces cellules peuvent être d’origine foetale ou adulte. Dans ce cas précis, les cellules utilisées étaient issus du foie d’un foetus avorté au cours du premier trimestre de grossesse.
.
Le but premier des médecins était de démontrer que ces cellules étaient tolérées par le receveur bien qu’elles n’aient pas été choisies pour être compatibles. Il n’a été observé aucun signe de rejet chez l’enfant, aujourd’hui âgé de deux ans.

Cécilia Götherström espère ainsi démontrer que les greffes de cellules souches mésenchymateuses d’origine foetale sont une voie de traitement possible.

Lire en ligne le communiqué de l’Institut Karolinska

Nouvelobs.com (Cécile Dumas) 21/12/04 -

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres