FIV : vers l’implantation d’un seul embryon

Publié le : 21 janvier 2002

Le magazine scientifique « Lancet » de janvier 2002, publie l’analyse, menée par des chercheurs d’Aberdeen, sur toutes les fécondations in vitro (FIV) réalisées dans les 74 centres agréés en Angleterre sur un an. Cette analyse a été faite à partir des données publiées en 2000 par l’Human Fertilization and Embrylology Authority. Ces données concernent 27 230 FIV ou ICSI réalisés entre avril 1998 et mai 1999.

Jusqu’à maintenant, pour assurer une grossesse à terme aux femmes inséminées par FIV, les médecins augmentaient le nombre d’embryons implantés en prenant le risque d’une grossesse multiple. Les résultats de cette récente étude confirmeraient le même taux de réussite en implantant seulement deux ou trois embryons. En effet, l’implantation de deux embryons, sur les quatre valides, n’affecterait pas le nombre de grossesses conduite à terme et diminuerait les grossesses multiples.

Désormais, l’implantation d’un embryon unique mériterait d’être étudiée.  Si cette étude laisse espérer une plus grande prudence dans la prévention des grossesses multiples, elle continue de poser le problème du devenir des embryons surnuméraires. (ndlr).

<p>Le Quotidien du Médecin (Dr Lydia Archimède) 21/02/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres