FIV et risques neurologiques pour l’enfant

Publié le 8 Fév, 2002

L’équipe suédoise de Bo Strömberg publie dans The Lancet * de ce mois une étude de comparaison sur l’incidence des problèmes cérébraux entre enfants nés par fécondation in vitro (FIV) et enfants conçus de manière naturelle.

 

Il en ressort que les enfants nés par FIV auraient plus de risques de développer des anomalies cérébrales motrices, notamment à cause de la fréquence élevée de jumeaux. Les chercheurs recommandent ” pour limiter ces risques, l’implantation d’un seul embryon durant la FIV “.

 

* The Lancet  9 février 2002;359;461-5 et 459

Caducee.net 08/02/02 – Le Quotidien du Médecin (Dr Isabelle Catala) 11/02/02 – Cybersciences 08/02/02

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres