FIV et risques neurologiques pour l’enfant

Publié le : 8 février 2002

L’équipe suédoise de Bo Strömberg publie dans The Lancet * de ce mois une étude de comparaison sur l’incidence des problèmes cérébraux entre enfants nés par fécondation in vitro (FIV) et enfants conçus de manière naturelle.

 

Il en ressort que les enfants nés par FIV auraient plus de risques de développer des anomalies cérébrales motrices, notamment à cause de la fréquence élevée de jumeaux. Les chercheurs recommandent  » pour limiter ces risques, l’implantation d’un seul embryon durant la FIV « .

 

* The Lancet  9 février 2002;359;461-5 et 459

<p>Caducee.net 08/02/02 - Le Quotidien du Médecin (Dr Isabelle Catala) 11/02/02 - Cybersciences 08/02/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres