Fin de vie : deux enquêtes

Publié le 10 Oct, 2011

D’après une enquête nationale qui sera publiée fin octobre 2011 dans la revue European Journal of Cancer, les demandes d’euthanasies ne diminuent pas malgré la prise en charge actuelle des patients en soins palliatifs. L’étude a été menée entre novembre 2010 et février 2011 et coordonnée par Edouard Ferrand, de l’unité mobile de soins palliatifs de l’hôpital Foch de Suresnes. Ce dernier souligne que l’on ne dispose aujourd’hui que de résultats partiels. Si ceux-ci semblent montrer que "les souhaits explicites de ne plus vivre" persistent, toutefois les patients ne réclament pas la légalisation de l’euthanasie, observent les auteurs de l’enquête. En outre, ils notent un déficit quant à la prise en charge en amont des patients  par les soins palliatifs. Edouard Ferrand estime que les demandes de mort diminueraient si la prise en charge palliative des patients, pourtant très malades, n’était pas si tardive : "S’ils avaient bénéficié de soins palliatifs plus tôt, il y aurait sans doute eu beaucoup moins de demandes de mort anticipée".

Parallèlement, le centre éthique de l’hôpital Cochin présente aussi les résultats de son enquête réalisée auprès de 186 personnes âgées au sujet des directives anticipées. Il en ressort que 83% des personnes interrogées affirment ne pas connaître la possibilité de rédiger des "directives anticipées", permise par la loi Leonetti sur la fin de vie. La majorité des personnes interrogées disent vouloir "vivre le mieux et le plus longtemps possible" et "ne veulent pas que les médecins baissent les bras trop tôt", rapporte Véronique Fournier, directrice du centre éthique clinique. Enfin, quant à la légalisation de l’euthanasie, 40% ne se sont pas prononcées et 40% disent être contre.

Contrairement aux sondages qui soutiennent que l’opinion publique serait favorable à 70% à l’euthanasie, du côté des premiers intéressés, les personnes âgées et/ou en soins palliatifs, les choses semblent être bien moins évidentes.

Le Monde (Laetitia Clavreul) 11/10/11 – La Croix (Marine Lamoureux) 11/10/11 – Libération (Eric Favereau) 11/10/11 – Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl) 07/10/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres