Fécondation réussie entre deux espèces

Publié le 23 Oct, 2006

Le 25 août dernier, à l’élevage de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Clermont-Ferrand, est né Milou, un faon sika du Japon. Cette expérience est une première mondiale car le faon a été porté par une mère d’une espèce différente : une biche élaphe. Sept cas sur huit se sont soldés par un échec.

Maîtrisée depuis une vingtaine d’années chez les bovins, la fécondation in vitro (FIV) n’avait jamais été utilisée sur des animaux sauvages, comme les cervidés. Cette méthode consiste à prélever des ovocytes, les amener à maturité, les mettre en présence de spermatozoïdes puis, après une semaine de "culture", obtenir un embryon de 7 jours appelé blastocyte. L’embryon est ensuite congelé ou implanté chez une femelle gestante dont le cycle ovarien est synchronisé avec le stade de développement du fœtus.

Cette technique de fécondation interspécifique, c’est à dire entre deux espèces différentes, pourrait permettre la sauvegarde d’espèces en voie de disparition. La naissance d’un faon du Vietnam par FIV interspécifique constitue la prochaine étape. Par ailleurs, ce type de fécondation pourrait s’étendre à d’autres espèces que les cervidés, tout en se limitant "à des animaux chez qui l’enseignement maternel reste limité" (ce qui n’est pas le cas des primates par exemple).

Mais, reconstituer des troupeaux entiers ne suffiraient pas, puisque, avant d’envisager toute réintroduction, il faut restaurer le milieu naturel. Plusieurs générations d’animaux sont donc nécessaires avant qu’ils ne redeviennent vraiment sauvages.

 

Le Figaro (Antonin Garnier) 23/10/06 – Libération (Sylvie Briet) 21&22/10/06 – La Croix (Denis Sergent) 24/10/06 – Le Monde (Véronique Maurus) 24/10/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres