Fécondation in vitro en Grande-Bretagne

Publié le 23 Juil, 2007

Le professeur Charles Rodeck, l’un des leader de la médecine fœtale en Grande-Bretagne, déplore "l’industrie" qui est faite de la fécondation in vitro (FIV). Il explique que des cliniques privées exploitent les femmes désespérées de ne pouvoir être enceintes en leur proposant des traitements chers et dont l’efficacité reste à prouver.

Il existe 85 cliniques de la fertilité en Grande-Bretagne et cette "industrie" croît de 500 millions de livres par an. Selon les derniers chiffres de la Haute autorité en fertilisation et embryologie humaines (HFEA), en 2004, plus de 30 000 patients ont suivis 40 000 cycles de traitement, chacun coûtant plus de 8 000 livres.

Pour le professeur Charles Rodeck ainsi que pour Lord Winston, professeur en médecine de la fertilité au  Collège impérial de Londres, l’industrie des FIV est corrompu par l’argent.

The Guardian (Amelia Hill) 15/07/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres