Euthanasie : une plainte contre la Belgique devant la CEDH

Publié le : 5 septembre 2014

Le 20 avril dernier, M. Tom Mortier apprenait qu’une injection létale avait été administrée à sa mère, à l’hôpital universitaire néerlandophone UZ Brussel. La patiente souffrait d’une dépression chronique. L’euthanasie a été pratiquée par le Dr Wim Distelmans, médecin et président de la commission de contrôle de l’euthanasie en Belgique. (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 10 avril 2014)

 

L’affaire se poursuit aujourd’hui devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). L’Alliance Defending Freedom (ADF) vient en effet d’annoncer qu’une requête a été déposée devant la CEDH par M. Tom Mortier, le fils. Ce dernier n’a en effet été avisé du décès de sa mère que le lendemain, au cours d’une conversation téléphonique. Il dépose donc un recours pour violation des 

« des articles 2 (droit à la vie), 8 (droit au respect de la vie privée et familiale) et 13 (droit à un recours effectif) de la Convention européenne des droits de l’homme« . 

<p>ieb-ieb.org 05/09/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres