Etats-Unis : première interdiction pour l’avortement par naissance partielle

Publié le 19 Juil, 2007

La Louisiane est devenue vendredi le premier Etat américain à interdire l’avortement par naissance partielle. Cette mesure fait suite à la décision de la Cour suprême de bannir cette méthode d’avortement (cf. Synthèse de presse du 19/04/07).

Cette nouvelle législation prévoit de punir d’une amende de 1 000 à 10 000 $ assortie d’une peine de prison de 1 à 10 ans les personnes qui enfreindraient cette interdiction.

Rappelons que l’avortement par naissance partielle est pratiqué à partir du 5ème mois de grossesse et consiste à faire naître partiellement l’enfant par les jambes puis le thorax. On laisse la tête dans l’utérus et on la perfore par le haut de la nuque pour aspirer le cerveau (en vue de faciliter le passage de la tête), avant de l’extraire totalement de l’utérus. Cela permet de tuer l’enfant pour qu’il ne naisse pas vivant et que cet acte ne soit pas considéré comme un homicide par la loi.

Life News (Steven Ertelt)16/07/07 – MSNBC.com 14/07/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres