États-Unis : Mise en garde contre le RU 486

Publié le 31 Jan, 2005

Des risques graves

 

La Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine chargée, entre autres, du contrôle des médicaments, a ordonné des mises en garde plus sévères contre les risques d’infection ou d’hémorragies utérines graves consécutives aux avortements par RU 486 (mifépristone). Il sera désormais fait mention, parmi les risques sérieux, des infections graves, des hémorragies et la mort pouvant survenir après la fin de la grossesse.

 

Sept décès enregistrés

 

En effet, entre août 2001 et janvier 2004, sept décès ont été répertoriés au Canada, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni,  en Suède et en Espagne. La dernière victime est une jeune californienne de 18 ans, décédée d’une septicémie à la suite d’une infection de l’utérus. La FDA a déjà reçu 676 déclarations d’effets secondaires liés à la mifépristone, dont 17 grossesses extra-utérines, 72 hémorragies sévères et sept cas d’infections graves.

 

Le RU 486, pour être efficace, doit être associé à des prostaglandines et les patientes doivent être étroitement surveillées. 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres