Etats Unis : La Cour Suprême refuse l’objection de conscience aux pharmaciens

Publié le 28 Juin, 2016

Mardi, la Cour suprême des Etats Unis a refusé d’entendre en appel une affaire impliquant la vente de contraception d’urgence et l’objection de conscience de pharmaciens.

 

La décision du tribunal inférieur remonte à juillet 2015, dans l’Etat de Washington, où la loi « protège l’accès des femmes à la contraception ». L’affaire, connue sous le nom Stormans Inc. v. Wiesman, met en cause deux pharmaciens, qui refusaient d’avoir en stock la pilule du lendemain, et renvoyait les femmes demandeuses vers d’autres pharmacies. Ils ont expliqué que la contraception d’urgence est « comparable à un avortement ».

 

Le directeur juridique de l’American Civil Liberties Union a déclaré : «Quand une femme entre dans une pharmacie, elle ne devrait pas craindre d’être détourné à cause des croyances religieuses du propriétaire ou de la personne qui est derrière le comptoir ». Mais de nombreuses réactions décrivent cette décision comme « inquiétante », « préoccupante », vis-à-vis de la liberté religieuse.

Washington Post, Robert Barnes (28/06/2016)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...
pape_francois
/ Fin de vie

Pape François : l’euthanasie est « un échec de l’amour »

S’adressant aux participants du symposium sur les soins palliatifs, le Pape a rappelé que l’euthanasie « n’est jamais une source ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres