Embryon imprimé en 3D : quid du débat éthique ?

Publié le : 24 septembre 2014

Le CHU de Montpellier annonçait, ce lundi 22 septembre, la mise au point d’un nouveau processus : l’impression d’un embryon en 3D (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 22 septembre 2014). De nombreux journaux se sont faits l’écho de cette avancée, comme Sciences et Avenir qui s’est attaché à présenter la technique en elle-même. 

 

Le quotidien La Croix revient quant à lui sur l’avancée en soulignant le débat éthique que cette technique relance. En effet, la possibilité de grossir et de visualiser les embryons en 3D vise avant tout à  pouvoir mieux trier ces derniers avant d’inseminer celui ou ceux qui seront sélectionné(s). La quotidien conclut par la réaction de la Fondation Jérôme Lejeune qui, dans un communiqué, condamne cette technique qui « n’est qu’orientée vers la sélection des embryons humains les plus forts et l’élimination des plus faibles« . 

<p>La Croix 24/09/2014 - Sciences et Avenir 22/09/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres