Echec de la première greffe d’utérus aux Etats-Unis

Publié le : 10 mars 2016

La première greffe d’utérus aux Etats Unis, qui a eu lieu fin février (cf. Première greffe d’utérus aux Etats-Unis ), a échoué. Les complications survenues suites à la transplantation « ont contraint l’équipe médicale à lui retirer l’organe ». La clinique Cleveland a ainsi déclaré : « Nous sommes attristés d’annoncer que notre patiente Lindsey a récemment eu des complications soudaines qui ont entrainé le retrait de l’organe greffé ». Toutefois la patiente « va bien » et « récupère ».

 

La patiente, âgée de 26 ans, avait reçu, après accord de la famille, l’utérus d’une femme de 30 ans, décédée. Dans tous les cas, si la greffe réussit, les médecins attendent un an avant d’implanter un embryon.

 

Aucune information n’a été donnée quant aux « complications soudaines ». Les médecins ont cependant indiqué que l’essai, qui prévoit dix greffes, se poursuivait. Selon le United Network for Organ Sharing, qui supervise le système de transplantation américain, deux autres hôpitaux ont reçu l’accord pour réaliser des greffes d’utérus, au Texas et à Boston.

<p>Le Figaro (9/03/2016) ; Medical Press (9/03/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres