Du nouveau chez les cellules souches adultes

Publié le 10 Avr, 2001

Des chercheurs américains ont présenté leurs travaux, lundi, lors de la conférence annuelle du British Neuroscience Association démontrant que les cellules souches adultes seraient plus efficaces que les cellules souches embryonnaires dans le traitement des maladies.

 

Cette annonce confirme les révélations du New England Journal of Medecine sur les effets secondaires alarmants des greffes de cellules fœtales dans le traitement de la maladie de Parkinson (cf : revue de presse du 10-11/03/01).

 

Par ailleurs, de nouvelles études effectuées par l’Institut de Psychiatrie de Londres et une société de biotechnologie montrent que les cellules souches adultesaccélèrent la production d’une protéine dont les facultés favorisent la cicatrisation des lésions du cerveau suite à une attaque. Par ailleurs, il semblerait que les cellules souches adultes transplantées se déplacent d’elles mêmes vers les régions du cerveau endommagées ce que ne font pas les cellules souches fœtales.

Gènéthique 09/04/01

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...
Malte : des embryons dans un « vide juridique »
/ PMA-GPA

Malte : des embryons dans un « vide juridique »

En 2023, 125 bébés sont nés par PMA à Malte. Un « record ». Mais 12 embryons congelés se trouvent ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres