Du nouveau chez les cellules souches adultes

Publié le 10 Avr, 2001

Des chercheurs américains ont présenté leurs travaux, lundi, lors de la conférence annuelle du British Neuroscience Association démontrant que les cellules souches adultes seraient plus efficaces que les cellules souches embryonnaires dans le traitement des maladies.

 

Cette annonce confirme les révélations du New England Journal of Medecine sur les effets secondaires alarmants des greffes de cellules fœtales dans le traitement de la maladie de Parkinson (cf : revue de presse du 10-11/03/01).

 

Par ailleurs, de nouvelles études effectuées par l’Institut de Psychiatrie de Londres et une société de biotechnologie montrent que les cellules souches adultesaccélèrent la production d’une protéine dont les facultés favorisent la cicatrisation des lésions du cerveau suite à une attaque. Par ailleurs, il semblerait que les cellules souches adultes transplantées se déplacent d’elles mêmes vers les régions du cerveau endommagées ce que ne font pas les cellules souches fœtales.

Gènéthique 09/04/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres