DPNI : règlement à l’amiable autour d’un brevet

Publié le 12 Oct, 2022

Poursuivie depuis 2020 par la société Ravgen qui l’accusait d’avoir enfreint l’un de ses brevets en créant les tests génétiques prénataux QNatal Advances, Quest Diagnostic a accepté le règlement du litige à l’amiable. Le procès contre Quest devait débuter le 11 octobre devant le tribunal fédéral de Los Angeles.

Ravgen demandait 100 dollars par test. En effet, cette société avait déposé un brevet sur des tests de dépistage prénatal à partir de l’ADN fœtal circulant dans le sang de la mère.

Alors que plusieurs poursuites ont été intentées contre des sociétés telles qu’Illumina, Natera et Roche’s Ariosa Diagnostics, Ravgen a obtenu, le mois dernier, 272 millions de dollars de la part de Labcorp (cf. DPNI : Bataille juridique et financière autour d’un brevet).

L’avocat de Ravgen, John Desmarais, a déclaré dans un communiqué que la société était satisfaite de cet accord et prévoyait de poursuivre « ses efforts pour conclure des accords de licence avec d’autres sociétés du secteur » (cf. Le développement mondial du marché du test prénatal non invasif).

Source : Reuters, Blake Brittain (10/10/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres