DPN : les médecins programment une IVG sans la consulter

Publié le 23 Mar, 2023

Après avoir informé Natalie O’Rourke que son bébé est porteur de trisomie 21, les médecins lui ont programmé un rendez-vous pour un avortement dès le lendemain, et sans son autorisation.

En effectuant un examen de routine pour connaître le stade de sa grossesse « non planifiée », la jeune femme est informée que son bébé « a un problème ». Aussitôt, le médecin lui indique, sans explication, qu’elle doit se rendre à l’hôpital Queen’s Charlotte, dans le centre de Londres.

C’est au téléphone qu’elle apprend que son enfant est porteur de trisomie 21 et que l’hôpital lui a déjà planifié un rendez-vous pour une IVG le lendemain. Chose qu’elle refuse fermement. Pourtant l’hôpital refuse d’annuler le rendez-vous au cas où elle changerait d’avis. Les médecins lui donnant alors l’impression que son fils Woody, âgé aujourd’hui de 10 ans, serait « un fardeau pour la société », témoigne-t-elle.

Ayant déjà une petite fille, Natalie O’Rourke était « assez confiante ». Mais, comme elle l’indique, sa décision aurait pu être différente s’il s’était agi de sa première grossesse. « Si j’avais été maman pour la première fois, j’aurais pu penser que je devais me plier à cette décision et je n’aurais peut-être pas réalisé qu’il y avait un choix à faire. »

 

Source : Daily Mail, Ellen Coughlan (21/03/2023)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »
/ Fin de vie

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »

Un jeune Belge, diagnostiqué haut potentiel et autiste, a effectué 7 tentatives de suicide. « Après en avoir discuté avec ...
istock-518234140
/ Genre

Genre : ménopausées à 20 ans à cause de la testostérone

Une étude révèle que les hommes transgenres souffrent de problèmes « post-ménopause », comme l'incontinence, dès l'âge de 20 ans ...
Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical
/ E-santé

Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical

Au Kenya, l’application Snark Health propose aux patients de vendre leurs données de santé pour ne pas avoir à payer directement leurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres