Donneur de sperme indépendant

Publié le : 22 décembre 2011

En décembre 2011, les autorités de santé américaines (FDA) ont demandé à Trent Arsenault, un homme qui a créé son propre site internet pour faire don de son sperme, de cesser son activité. Le Californien de 36 ans dit vouloir "rendre service à ceux qui ne veulent passer par la lourde procédure des banques de spermes". Jusqu’à présent, environ cinquante couples ont bénéficié de ses dons, il est déjà le père biologique de 14 enfants et quatre autres grossesses seraient en cours.

Aux USA, les banques de sperme rémunèrent et conservent l’anonymat des donneurs. Trent Arsenault, au contraire, explique vouloir "développer une relation suivie avec les parents de l’enfant né de son don". La FDA le somme d’arrêter son activité sous peine d’être puni d’amende de 100 000$ et de plus d’un an de prison. La principale raison invoquée par la FDA est qu’il ne suit pas "l’obligation de faire un test contre les différentes infections sexuellement transmissibles 7 jours avant un don".

San Francisco Chronicle 20/12/11 – Magpatients.org 20/12/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres