Donneur de sperme indépendant

Publié le 22 Déc, 2011

En décembre 2011, les autorités de santé américaines (FDA) ont demandé à Trent Arsenault, un homme qui a créé son propre site internet pour faire don de son sperme, de cesser son activité. Le Californien de 36 ans dit vouloir "rendre service à ceux qui ne veulent passer par la lourde procédure des banques de spermes". Jusqu’à présent, environ cinquante couples ont bénéficié de ses dons, il est déjà le père biologique de 14 enfants et quatre autres grossesses seraient en cours.

Aux USA, les banques de sperme rémunèrent et conservent l’anonymat des donneurs. Trent Arsenault, au contraire, explique vouloir "développer une relation suivie avec les parents de l’enfant né de son don". La FDA le somme d’arrêter son activité sous peine d’être puni d’amende de 100 000$ et de plus d’un an de prison. La principale raison invoquée par la FDA est qu’il ne suit pas "l’obligation de faire un test contre les différentes infections sexuellement transmissibles 7 jours avant un don".

San Francisco Chronicle 20/12/11 – Magpatients.org 20/12/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres