Don d’organes : objectif atteint pour Jean-Louis Touraine

Publié le 1 Sep, 2016

Jean-Louis Touraine, auteur de l’amendement à la loi santé sur le don d’organes, se dit « satisfait à 200% » des décrets d’application parus au mois d’aout (cf. Prélèvement d’organes : le ministère de la santé publie les modalités d’entretien avec les proches, Etape ultime pour le consentement présumé au don d’organes). « Le décret renforce la position qui consiste à dire que ce n’est pas à la famille de choisir pour la personne décédée », explique-t-il, loin des interprétations minimisant les évolutions. Pour le député, les « textes antérieurs étaient ambigus » et « la famille exprimait plutôt sa propre position que celle du défunt ». Avec ces nouveaux textes, il est nécessaire de donner « un témoignage écrit, daté, signé qui précise les circonstances dans lesquelles le défunt a exprimé sa volonté ». Pour Jean-Louis Touraine, ces mesures « restreignent considérablement la probabilité d’interprétation fallacieuse », car « avec un document écrit et signé, il y a fort à parier que les faux témoignages seront limités ». En conséquence, « les taux de refus devraient réellement chuter », se réjouit-il.

 

« Bien des pays nous envient » ce texte « très favorable aux transplantations » se félicite le député. Le Docteur Marti Manyalich, qui exerce en Espagne où l’on constate le taux le plus élevé de donneurs, n’est pas de cet avis. Interrogé par le gouvernement de Hong Kong qui fait du don d’organe une priorité, il a expliqué que la formation des professionnels de santé est l’outil le plus efficace pour augmenter le nombre de donneurs. Bien plus que des évolutions législatives ou la mise à disposition d’un registre. « En Espagne, nous ne disposons pas d’un registre de donneurs, c’est trop cher, et il est plus important d’avoir une meilleure communication entre les professionnels et les familles » a-t-il conclut.

 

Pourquoi Docteur, Marion Guérin (31/08/2016); South China Morning Post, Elizabeth Cheung (16/08/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres