Don d’organes : la Suisse entérine le consentement présumé

Publié le 21 Sep, 2021

En Suisse, le principe du consentement présumé au don d’organes a été adopté ce lundi 20 septembre par le Conseil des Etats (cf. Don d’organes : vers un « consentement présumé au sens strict » en Suisse ? et Don d’organes en Suisse, vers une alternative au consentement présumé ?). Désormais, toute personne majeure sera considérée « comme un donneur potentiel, sauf si elle s’y est opposée de son vivant ». Les Suisses qui ne souhaitent pas être donneurs devront « le déclarer expressément » et s’inscrire sur le registre des déclarations relatives au don d’organes et de tissus.

Malgré des campagnes massives d’information de la Confédération helvétique, le nombre de dons en Suisse n’a pas augmenté. A ce jour, 55% des familles s’opposent au don d’organes d’un proche défunt.

Pour le sénateur Hannes Germann (UDC/SH) qui s’est opposé à la mesure : « Il faut respecter la dignité de la personne également au moment de la mort ». De même, Thomas Minder (Ind./SH) s’est exprimé « contre un droit étatique à prélever des organes », tandis que Josef Dittli (PLR/UR) dénonce « une limitation de la liberté individuelle ». Il estime que « le projet du Conseil fédéral constitue un changement de paradigme fondamental : quiconque n’a pas exprimé son opposition explicite devient d’office un donneur potentiel » (cf. Le renforcement au consentement présumé au don d’organes : conséquences et enjeux).

L’initiative populaire[1] « Pour sauver des vies en favorisant le don d’organes » a, quant à elle, été rejetée.

[1] L’initiative populaire est un droit civique suisse, permettant à un nombre donné de citoyens ayant le droit de vote de faire une proposition et de la soumettre à la votation populaire pour qu’elle devienne une loi.

 

Source : Le temps (20/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

10_dpni
/ Diagnostic Prénatal

Le développement mondial du marché du test prénatal non invasif

Le marché du test de dépistage prénatal non invasif (DPNI) qui analyse l'ADN fœtal, devrait atteindre les 7,3 milliards en ...
Test de grossesse
/ IVG-IMG

IVG : « C’était tellement écrasant que je me suis mise à pleurer »

Erica avait toujours dit que si elle tombait enceinte de façon inattendue, elle ne garderait pas le bébé, mais brusquement ...
Olivier Véran annonce le « déploiement national » de l’espace de santé numérique
/ E-santé

Olivier Véran annonce le « déploiement national » de l’espace de santé numérique

Olivier Véran a annoncé hier le déploiement de l’ENS pour l’ensemble des français et des soignants, dès le 1er janvier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres