Don d’organes : la personnalité du receveur influencée par le donneur ?

Publié le 17 Avr, 2024

Selon l’étude « Personality Changes Associated with Organ Transplants » publiée le 17 janvier 2024 dans la revue Transplantology [1], les organes du donneur influencent la personnalité du receveur.

Les chercheurs de l’école de médecine de l’université du Colorado ont étudié le cas de 47 personnes dont la moitié avait subi une greffe cardiaque et l’autre celle d’un autre organe. Parmi les participants, 89% ont signalé des changements de personnalité après l’opération. Certains ont constaté des changements significatifs dans leurs préférences en matière de nourriture, de musique, d’art, de loisirs et de carrière. D’autres ont pris davantage confiance en eux ou accru leurs capacités cognitives. En revanche, dans d’autres cas, les changements se sont révélés « éprouvants », se manifestant par des délires, une dépression, de l’anxiété ou une psychose, entre autres.

Quelques-uns ont également fait part de « souvenirs déconnectés » ne correspondant pas à leurs expériences passées. Ils impliquaient souvent des détails sensoriels, potentiellement liés au donneur d’organe. Ce fut le cas d’un professeur de 56 ans qui après avoir reçu le cœur d’un policier tué lors d’une fusillade, faisait des rêves récurrents dans lesquels il voyait un éclair de lumière aveuglant suivi d’une intense brûlure au visage. Des sensations reflétant peut-être les derniers instants du donneur.

 

[1] Personality Changes Associated with Organ Transplants, Brian Carter, Laveen Khoshnaw, Megan Simmons, Lisa Hines, Brandon Wolfe, Mitchell Liester, https://doi.org/10.3390/transplantology5010002

Source : NDTV, Nikhil Pandey (12/04/2024) – Photo : iStock

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres