Don de gamètes : l’Agence de Biomédecine lance sa campagne

Publié le 1 Juin, 2015

L’Agence de Biomédecine a lancé hier une campagne radio sur les dons de sperme et d’ovocytes (cf. Gènéthique du 26 mai 2015), « espérant recruter davantage de donneuses et de donneurs ». L’ABM veut  pallier au « défaut d’information criant » sur le don de gamètes.

 

A l’occasion des journées de l’Agence la semaine dernière, la ministre de la Santé a annoncé qu’un décret « élargissant le don de gamètes au nullipares » serait soumis « prochainement » au Conseil d’Etat. Elle a également assuré maintenir les principes de « gratuité, volontariat, anonymat » (cf. Gènéthique du 28 mai 2015).

 

Note Gènéthique :

  • Le don de gamètes ne peut s’apparenter aux dons d’organes ou de sang, l’enjeu vital du receveur n’étant pas mis en cause.
  • Le don de gamètes ne garantit pas au couple receveur d’ « avoir un enfant » : le taux de succès par FIV est de 23%.
  • Sophie Caillat Zucman a annoncé que l’Agence réfléchissait à une « indemnisation » correcte des donneuses  d’ovocytes avec une « très bonne prise en charge des frais », ce qui va à l’encontre du principe de gratuité (Cf. Gènéthique du 27 mai 2015).

Le quotidien du médecin (01/06/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres