Dires sur le clonage

Publié le : 10 janvier 2003

Eric Glover du Courrier International remarque que la plupart des médias de la Planète ont commenté et condamné la naissance, présente ou à venir, d’enfants conçus par la technique du clonage. Il regrette que, de ce fait, les médias aient offert "15 jours de publicité gratuite à une secte jusque là confidentielle". 
Il site le magazine américain à tendance libertaire, Reason, pour lequel il n’y a pas de quoi s’inquiéter : le clonage de mammifères n’a plus rien d’original et les vrais jumeaux partagent depuis longtemps le même patrimoine génétique. Toujours ce même journal s’interroge sur la nécessité de s’inquiéter de la naissance d’un clone qui n’est pas le fruit d’un mélange de cellules sexuelles puisque  il y a "quelque deux mille ans, un autre individu est né sans qu’un rapport sexuel ait été nécessaire à sa conception. Lui aussi avait quelque problème d’identité, tantôt Dieu, tantôt Esprit saint, tantôt fils de Dieu. Et la secte qu’il a créée, les chrétiens, a plutôt bien réussi. Fort de ce précédent, Raël va donc continuer, et, si la presse persiste à être son prophète, il pourrait bien, malheureusement, réussir".
De son côté, Jean-Yves Nau du Monde, revient sur les grandes décisions qui vont être prises aussi bien au niveau national qu’international dans le domaine de la bioéthique. Il explique les débats en cours, notamment la distinction que certains font entre le clonage thérapeutique et le clonage reproductif, et leurs enjeux. Au programme : criminalisation universelle du clonage humain, vote des lois de bioéthique en France, pratique du clonage humain considérée comme un crime pour le droit pénal européen,…

Le Monde (Jean-Yves Nau) 10/01/03 - Courrier International (Eric Glover) 09/01/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres