Deux sœurs « en parfaite santé » se suicident en Suisse

Publié le 28 Mar, 2022

Lila Ammouri, 54 ans, et Susan Frazier, 40 ans, ont décidé de mettre fin à leurs jours dans une clinique suisse d’« aide à mourir », après être devenues « fatiguées de la vie ».

Philip Nitschke, directeur d’Exit International, déclare que les deux sœurs vivant en Arizona « souffraient de “frustrations” médicales telles que l’insomnie chronique, le vertige et le mal de dos ». « Elles n’étaient pas bien à 100% », tente-t-il de résumer.

Devenues membres d’Exit en octobre 2020, puis ré-orientées vers Pegasos [1] en mars 2021, la crise du Covid-19 retarde leur voyage vers la Suisse (cf. Suicide assisté : EXIT reste ouvert à la clientèle étrangère). Finalement elles s’envolent pour Bâle le 3 février dernier, « sans prévenir leur frère et seul parent survivant, Cal, qui vit à New York, ni leurs collègues ou amis ». Elles sont décédées le 11 février.

L’incompréhension des proches

Face à leur absence, leurs collègues de travail sonnent l’alarme le 15 février. Et le 23 mars, c’est un porte-parole du parquet de Bâle-Campagne qui confirme le décès des deux sœurs. Des « suicides assistés » qui se sont déroulés « dans le cadre légal ».

Cal, le frère de Lila et Susan a appris la mort de ses sœurs par la presse. « Je ne m’en remettrai jamais », a-t-il réagi, affirmant que ses sœurs « étaient en parfaite santé ».

En Suisse, « il n’est pas nécessaire d’être en fin de vie ou atteint d’une grave maladie pour avoir accès à un suicide assisté ». Le directeur d’Exit précise que la politique de l’association est « de n’assister que les plus de 50 ans » (cf. Suisse : la « capsule » pour suicider soulève de nombreuses questions, y compris juridiques).

 

[1] L’organisme n’exige pas de preuve de maladie en phase terminale

Sources : The Independent, Bevan Hurley (28/08/2022) ; Le Matin, R.M. (25/03/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

La loi de bioéthique mise en application dans le Pacifique

La loi de bioéthique mise en application dans le Pacifique

Une ordonnance publiée au JO le 2 février étend certaines dispositions de la loi de bioéthique aux territoires du Pacifique ...
Transgenre : à Hong-Kong, une opération chirurgicale n'est plus nécessaire pour modifier sa CNI
/ Genre

Transgenre : à Hong-Kong, une opération chirurgicale n’est plus nécessaire pour modifier sa CNI

La Cour suprême de Hong Kong a jugé que les personnes transgenres pouvaient changer de sexe sur leur carte d'identité ...
Des mères porteuses en état de mort cérébrale ?
/ PMA-GPA

Des mères porteuses en état de mort cérébrale ?

Une pratique baptisée le « don gestationnel du corps entier » qui a suscité la polémique sur les réseaux sociaux ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres