Deux parlementaires pour évaluer la loi bioéthique 2011

Publié le 11 Fév, 2018

Le 8 février, l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a nommé deux rapporteurs pour évaluer la loi bioéthique de 2011 en vue de sa révision. Il s’agit de la sénatrice Annie Delmont-Koropoulis (LR Seine Saint Denis), médecin généraliste, et du député Jean-François Eliaou (LREM, Hérault), professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au CHU de Montpellier.

 

Par ailleurs, l’OPECST, « rouage parlementaire essentiel de la révision de la loi sur la bioéthique », évaluera, à l’issue des états généraux de la bioéthique[1], le rapport du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) sur ces débats, afin de « préparer les discussions dans les deux assemblées à l’automne ».

 

[1] Lancement des Etats généraux de la bioéthique : des thèmes nombreux pour aborder “le monde que nous voulons pour demain”

Hospimedia, Jérome Robillard (9/02/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres