Deux initiatives législatives pro-vie aux USA

Publié le 14 Fév, 2019

En Arkansas, un législateur républicain a proposé une loi interdisant l’avortement après 18 semaines. La loi actuelle place la limite à 20 semaines, avec une exception si la mère est en danger de mort. « Nous devons affirmer que la vie est précieuse … » a rappelé Robin Lundstrum, à l’initiative du projet. Parmi les autres mesures du projet figure l’interdiction d’avorter en raison d’un diagnostic de trisomie 21, et l’allongement du délai de réflexion de 48h à 72h. Le communiqué de Planned Parenthood fustige une « idéologie politique extrême et dangereuse ». En 2013, une loi interdisant l’IVG après 12 semaines avait été votée par l’Arkansas, mais elle avait ensuite été annulée par les tribunaux fédéraux.

Au Mississippi, le Parlement et le Sénat ont adopté mercredi une mesure interdisant l’avortement dès que les battements du cœur sont détectables, soit environ six semaines de grossesse. « Je vois dans ce pays que nous protégeons les œufs de tortues marines et d’autres espèces d’animaux en danger avec beaucoup plus d’attention et de zèle que quand il s’agit de protéger un enfant dans l’utérus», a déclaré les larmes aux yeux la républicaine Angela Hill qui a porté le projet. Une exception pourrait être acceptée en cas de danger de mort de la mère, mais les deux chambres ont refusé les amendements proposant des exceptions pour le viol et l’inceste. Une loi similaire, la heartbeat bill, a été annulée en Iowa il y a un mois[1].

Pour aller plus loin :

Photo : Pixabay/DR

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres