Des jumeaux londoniens, de pères différents et de mère inconnue, conçus à Los Angeles et nés d’une mère porteuse canadienne…

Publié le : 30 janvier 2019

Depuis une semaine, une histoire de GPA fait la une des médias, car la technique employée, interdite au Royaume Uni, a conduit à la naissance de deux jumeaux de pères biologiques différent mais de même mère biologique.

 

Des homosexuels britanniques ont pour cela payé une mère porteuse canadienne. Celle-ci a accouché de jumeaux de pères différents. La procédure n’étant pas autorisée au Royaume-Uni, alors Simon et Graeme Berney-Edwards ont fait appel aux services d’une clinique de fertilité à Los Angeles et d’une mère porteuse au Canada. Coût total : 29 000 €. Une fois la donneuse d’ovocytes choisie, les deux hommes se sont envolés pour Los Angeles. « Nous n’arrivions pas à décider qui serait le père biologique. Graeme disait que cela pourrait être moi, mais j’ai répondu qu’il y avait autant droit que moi. Alors la clinique nous a dit que nous pouvions l’être tous les deux. Ils ont dit que l’on pouvait féconder la moitié des embryons avec mon sperme et l’autre moitié avec celui de Graeme ».

 

Meg Stone, la mère porteuse, a donc porté des jumeaux de deux pères différents, une fille et un garçon… Dès la naissance, « Calder était le double de Graeme, et Alexandra mon portrait » raconte Simon. Les deux hommes sont restés chez la mère porteuse pendant les sept premières semaines « c’était triste de dire au-revoir à Meg » ont confié les deux hommes, bien conscients du rôle de la femme pour leurs jumeaux. Celle-ci est d’ailleurs venue les voir à Londres un an après pour leur premier anniversaire, les deux hommes l’appellent la « Tummy Mummy » de leurs jumeaux.

 

Voir aussi :

GPA : Et quand la mère porteuse change d’avis…

La GPA désormais possible aux Pays-Bas pour les homosexuels

Pour Jacques Testart, de la GPA au transhumanisme, il n’y a qu’un pas

PMA, GPA : la machinerie médicale nie la complémentarité des sexes

Des homosexuels contraints de rendre « leur bébé » né d’une mère porteuse

<p>Mirror, <span>Lucy Laing (26-01-2019) -</span> <a href="https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/baby-twins-different-dads-after-13911007">Baby twins have different DADS in British first to create 'dream family'</a></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres