Des députés britanniques tentent de légaliser l’avortement jusqu’à la naissance

Publié le 8 Juil, 2021

Des députés ont tenté de rendre l’avortement possible jusqu’à la naissance, pour quelque raison que ce soit, en Angleterre et au Pays de Galles. (Cf. De plus en plus d’avortements tardifs au Royaume-Uni : une banalisation de l’IVG). En effet, la député Diana Johnson avait déposé un amendement au projet de loi “Police, Crime, Sentencing and Courts Bill” dans ce sens, demandant « la suppression de deux articles de la loi sur les délits contre la personne : le 58 sur “l’administration de drogues ou l’utilisation d’instruments pour provoquer un avortement” et le 59 “sur la fourniture de substances pour provoquer un avortement” ».

Le nouvel article 55 de la loi de 1861 aurait abrogé toutes les encadrements juridiques concernant l’avortement. Avec comme conséquence « l’ouverture de l’avortement à la demande pour n’importe quelle raison, y compris les avortements sélectifs en fonction du sexe » (cf. Douze pays ont un sex-ratio déséquilibré pour cause d’avortement des petites filles). La limite actuelle de 24 semaines de grossesse et la clause de conscience pour les médecins auraient également été supprimées. La députée a finalement retiré son amendement. De même, un autre amendement, « le nouvel article 42, qui aurait introduit des peines de prison pour les manifestations devant les cliniques d’avortement », a également été retiré.

L’évêque John Sherrington a appelé à « rester vigilants face aux tentatives d’élargir l’accès à l’avortement en détournant d’autres projets de loi » (cf. L’IVG, un droit ?). Il y a un mois, la question était revenue animer le débat public, suite aux propositions visant à rendre permanentes les mesures adoptées pendant la pandémie au sujet des avortements dits “à domicile” (cf. Royaume-Uni : 600 médecins demandent la fin de l’avortement médicamenteux à domicile).

Sources : Vatican News (06/07/2021), Lisa Zengarini (08/07/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres