Des chercheurs créent du tissu de peau à partir de cellules iPS

Publié le : 4 avril 2016

v

Des scientifiques japonais du centre Riken et de l’Université de Tokyo ont annoncé avoir réussi à synthétiser du tissu de peau « complet » (avec des glandes sudoripares et des glandes sébacées) à partir de cellules iPS. Ils ont ensuite implanté ce tissu tridimensionnel sur des souris vivantes avec succès : la peau synthétique a établi des connections avec les nerfs et les fibres musculaires sous cutanées. Leur travail ouvre la voie à la création de peau humaine transplantable en cas de graves brûlures.

 

Les études précédentes dans ce domaine avaient permis de cultiver des cellules de peau « en feuilles implantables », mais sans glandes sébacées et sudoripares qui leur permettent de fonctionner normalement.

 

« Nos recherches démontrent qu’on peut cultiver des organes ou des tissus biologiques à l’aide de cellules souches. C’est une avancée très importante dans le développement de la science médicale. Le but principal de notre projet est de trouver un moyen de synthétiser l’épiderme et de pouvoir le transplanter en cas de graves brûlures », a déclaré Takashi Tsuji, responsable du projet.

<p>Medical press (1/04/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres