Des « Changements à venir » pour l’Agence de biomédecine

Publié le 17 Mai, 2015

Sophie Caillat-Zucman, immunologiste, est « envisagée pour présider le conseil d’administration de l’Agence de biomédecine ». Elle a été auditionnée le 13 mai par la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, et se dit « consciente des changements à venir de l’agence » :

 

  • La première mission de l’ABM reste celle du « pilotage de l’organisation des greffes ». Dans ce cadre, Sophie Caillat-Zucman veut « poursuivre l’action de l’agence sur l’augmentation de l’activité de greffe d’organes », notamment les dons de son vivant et les prélèvements dits « Maastricht 3 », « sur des personnes décédées dans le cadre d’une limitation ou d’un arrêt thérapeutique ».
  • Par ailleurs « de nouvelles compétences et missions seront prochainement confiées à l’agence ».
  • Enfin, « l’ABM devra participer aux travaux sur le bilan de la loi de bioéthique et à la préparation d’états généraux en la matière ».

Hospimedia (15/05/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

France : un tribunal rejette une demande de PMA post mortem
/ PMA-GPA

France : un tribunal rejette une demande de PMA post mortem

Le 4 avril, le tribunal administratif de Rennes a rejeté la demande d’une femme qui souhaitait récupérer les gamètes de ...
Changement de genre : l’Allemagne autorise « l’autodétermination » dès 14 ans
/ Genre

Changement de genre : l’Allemagne autorise « l’autodétermination » dès 14 ans

Le 12 avril, le Bundestag, la chambre basse du parlement allemand, a adopté une loi autorisant « l’autodétermination de genre » ...
Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres