Des cellules souches nasales pour restaurer l’audition ?

Publié le 23 Fév, 2011

A Sidney, l’Institut de recherche médicale Garvan a montré, sur des souris, que des cellules souches du nez, injectées dans l’oreille interne, pourraient restaurer l’audition au tout début d’une perte précoce de l’audition neurosensorielle. Ce trouble survient lorsque les cellules de la cochlée (partie auditive de l’oreille interne) cessent de fonctionner. Ces cellules souches permettraient ainsi d’empêcher la surdité infantile.

Les docteurs Jeremy Sullivan, Sonali Pandit et Sharon Oleskevich de l’Institut Garvan ont observé que les cellules souches nasales semblaient émettre des substances chimiques pouvant aider à conserver la fonction auditive des cellules cochléaires.

Bioedge (Jared Yee) 18/02/11 – garvan.org.au 11/02/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres