Des cellules souches dérivées d’un « supercentenaire »

Publié le 23 Mar, 2020

Des cellules d’une femme de 114 ans ont été reprogrammées en cellules souches pluripotentes induites (iPSC). Ces travaux « réalisés par des scientifiques de Sanford Burnham Prebys et d’AgeX Therapeutics, une entreprise de biotechnologie » aux Etats-Unis sont une étape dans l’étude de la santé des « supercentenaires ». Ces personnes « qui vivent plus de 110 ans » sont « remarquables non seulement en raison de leur âge, mais aussi de leur incroyable santé ». Les « super-centenaires » semblent en effet « résister à des maladies telles que la maladie d’Alzheimer, les maladies cardiaques et le cancer ».

Les scientifiques américains « ont reprogrammé les cellules sanguines de trois personnes différentes : une femme de 114 ans, une personne de 43 ans en bonne santé et un enfant de 8 ans atteint de progéria, une maladie qui provoque un vieillissement rapide, en iPSC ». « Ces cellules ont ensuite été transformées en cellules souches mésenchymateuses, un type de cellules qui aide à maintenir et à réparer les tissus structurels du corps, notamment les os, le cartilage et la graisse. »

La reprogrammation des cellules des « super-centenaires » n’a pas posé plus de difficulté que les autres : « les cellules supercentenaires se transformaient aussi facilement que les cellules des échantillons sains et de progéria ». Qui plus est, même les télomères des iPSC supercentenaires ont pu être ré-initialisés. « Comme si l’on passait de 114 ans à l’âge zéro ». Les télomères sont une région à l’extrémité des chromosomes, leur longueur diminue avec l’âge.

En revanche, « la réinitialisation des télomères des iPSC supercentenaires s’est produite moins fréquemment que dans d’autres échantillons ». Ce qui semble indiquer  « un vieillissement extrême qui pourrait avoir des effets durables qu’il faudrait surmonter pour une réinitialisation plus efficace du vieillissement cellulaire ».

Peut-on « reprogrammer des cellules aussi vieilles ? » Avec cette étude, le Docteur Evan Y. Snyder, professeur et directeur du Centre pour les cellules souches et la médecine régénérative à Sanford Burnham Prebys, et auteur de l’étude, affirme avoir « maintenant montré que c’est possible, et [disposer] d’un outil précieux pour trouver les gènes et autres facteurs qui ralentissent le processus de vieillissement ». Par la suite des médicaments pourraient être développés « pour imiter les modèles observés dans les cellules supercentenaires ».

L’étude a été publiée dans Biochemical and Biophysical Research Communications[1].

Pour aller plus loin :

Suède : Lancement d’une banque de cellules souches iPS

Première transplantation de cellules cardiaques fabriquées à base de cellules iPS

Biohacking en Russie et ailleurs : de Charybde et Scylla

Prévenir pour mieux vieillir : le rapport « Grand âge et autonomie » du ministère de la santé

Fin de vie : “Je vous en supplie, laissez vivre ceux qui ont tant à nous apporter !”

 


[1] Jieun Lee et al. Induced pluripotency and spontaneous reversal of cellular aging in supercentenarian donor cells, Biochemical and Biophysical Research Communications (2020).

Phys.org, Monica May (20/03/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres