Dépistage préimplantatoire de l’hypercholestérolémie

Publié le 20 Déc, 2007
Le Dr. Paul Serhal de l’université du Collège de Londres devrait obtenir cette semaine, de la part de la Haute autorité britannique en fertilisation et embryologie humaines (HFEA), l’autorisation de faire du dépistage pré-implatatoire pour sélectionner des embryons non porteurs du gène responsable de l’hypercholestérolémie.

 

La demande provient d’un couple britannique, déjà parent de deux enfants dont l’un est atteint de la maladie. Dans sa forme sévère, cette maladie entraîne des taux très importants de cholestérol vers l’âge de 5 ans, taux qui peuvent entraîner la mort. Cela arrive, si l’enfant reçoit les gènes malades de la part de ses deux parents. S’il ne reçoit le gène défectueux que de la part d’un de ses parents, l’hypercholestérolémie est facilement contrôlable avec des médicaments et un régime approprié.

 

Selon le London Times, le Dr Serhal devrait obtenir la permission de dépister les embryons atteints des deux formes de la maladie.

BioEdge 19/12/07 – BioNews (Jess Buxton) 17/12/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres