Découvrir de nouveaux médicaments grâce aux cellules iPS et à l’IA ?

Publié le 28 Mai, 2020

Insitro, une start-up californienne fondée il y a deux ans, vient de lever 143 millions de dollars pour découvrir de nouveaux médicaments grâce à l’alliance du monde de la biologie et de l’apprentissage automatique (machine learning). Ce qui porte « le montant total de fonds levés à 243 millions de dollars ». Avec ces fonds, la startup qui « souhaite découvrir et commercialiser ses médicaments elle-même » compte « recruter des experts en règlementation ou en développement de médicaments ».

 

Après avoir reprogrammé des cellules humaines en cellules souches pluripotentes, « les chercheurs créent des modèles de maladies génétiques et utilisent le Machine Learning pour identifier les différences entre les cellules saines et les cellules malades ». Et ils déterminent « quelle intervention permet de revenir de l’état malade à l’état sain ».

 

Bien que n’ayant pas encore découvert de nouveau médicament, Insitro a signé l’an dernier « un partenariat avec Gilead afin de travailler sur un médicament pour les maladies du foie ». Ce qui lui a permis de percevoir « 15 millions de dollars d’avance ». La société « pourrait toucher 1 milliard de dollars » en cas de succès. Cet accord lui permet d’« utiliser les données en provenance des tests cliniques de Gilead pour entraîner ses algorithmes de Machine Learning ».

 

D’autres start-ups telles que Recursion Pharma ou Verge Genomics, ou de grandes entreprises comme Novartis ou Merck explorent également la voie du machine learning pour la découverte de médicaments.

Le Big Data, Bastien L (27/05/2020)

 

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres