Décision de la Cour d’appel de Nancy : Vincent Lambert de nouveau entre la vie et la mort

Publié le 15 Juin, 2016

La cour administrative d’appel de Nancy a suivi le réquisitoire de son rapporteur public (cf.Vincent Lambert : Le rapporteur public se prononce pour la reprise de la procédure collégiale. Rien n’est joué.). La cour vient en effet de demander que les médecins reprennent « la procédure de consultation d’experts pouvant mener à l’arrêt des soins de Vincent Lambert ». Ce faisant, elle infirme la décision d’octobre 2015 (cf. Vincent Lambert : Le Tribunal administratif rejette la demande d’arrêt des traitements).

 

La cour « ordonne au CHU de Reims de donner au praticien » en charge de Vincent Lambert « les moyens de poursuivre le processus de consultation » collégiale des experts, qui doit décider d’un éventuel arrêt de soins. La cour a d’ailleurs estimé jeudi que la suspension de cette procédure, « pour une durée indéterminée », était « illégale ».

AFP (16/06/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers
/ PMA-GPA

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers

Depuis mars 2019, plus de 500 Japonaises ont eu recours à la banque de sperme Cryos International basée au Danemark ...
Euthanasie : un nouveau "non" de la Cour constitutionnelle portugaise
/ Fin de vie

Euthanasie : un nouveau “non” de la Cour constitutionnelle portugaise

La Cour invoque une « intolérable imprécision » dans la rédaction de la proposition de loi visant à dépénaliser l'euthanasie au Portugal ...
07_pma_cryoconservation
/ PMA-GPA

PMA post-mortem : vers un délai de 5 ans en Belgique

Le Conseil des ministres belge a approuvé un avant-projet de loi visant à prolonger le délai légal d’utilisation des gamètes ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres