Décès de V. Humbert : ouverture de l’information judiciaire

Publié le : 28 octobre 2003

Suite au décès de Vincent Humbert, le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer a ouvert hier 2 informations judiciaires concernant Marie Humbert et le Dr Frédéric Chaussoy, chef du service de réanimation qui affirme avoir lui-même débranché le respirateur artificiel.

 

Marie Humbert encourt 5 ans de prison pour « administration de substances toxiques avec préméditation et sur personne vulnérable« .

 

Le Dr Chaussoy qui, après le rapport d’autopsie, est accusé d’avoir fait plus que de « débrancher le respirateur artificiel » en administrant des substances ayant entraîné la mort, risque la réclusion criminelle à perpétuité.

<p>Libération (Haydée Saberan) 28/10/03 - Le Figaro 28/10/03 - Le Monde (Jean-Yves Nau) 29/10/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres