Décès de V. Humbert : ouverture de l’information judiciaire

Publié le 28 Oct, 2003

Suite au décès de Vincent Humbert, le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer a ouvert hier 2 informations judiciaires concernant Marie Humbert et le Dr Frédéric Chaussoy, chef du service de réanimation qui affirme avoir lui-même débranché le respirateur artificiel.

 

Marie Humbert encourt 5 ans de prison pour “administration de substances toxiques avec préméditation et sur personne vulnérable“.

 

Le Dr Chaussoy qui, après le rapport d’autopsie, est accusé d’avoir fait plus que de “débrancher le respirateur artificiel” en administrant des substances ayant entraîné la mort, risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Libération (Haydée Saberan) 28/10/03 – Le Figaro 28/10/03 – Le Monde (Jean-Yves Nau) 29/10/03

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres