Débat autour du prélèvement d’organe “sur coeur arrêté”

Publié le 11 Fév, 2013

 A l’initiative de l’Assemblée nationale et de l’Agence de la biomédecine, des audiences publiques ont été organisées à propos du prélèvement d’organe "sur coeur arrêté". Concrètement, "tout se cristallise autour des patients, souvent atteints du cerveau, hospitalisés en réanimation" et qui sont dépendants de machines. Le journaliste poursuit en précisant que ces dernières seront "logiquement" arrêtées, et "de là, on attendra l’arrêt cardiaque, la médecine ne pouvant plus rien faire". 
Pour le professeur Jean-Louis Touraine, député PS du Rhône, "ce sont sur ces patients que l’on pourrait prélever des organes, juste après l’arrêt cardiaque". Cependant, se pose la question du "temps séparant l’arrêt des traitements du décès". Et pour Laurent Beydon, de la Société française d’anesthésie et de réanimation, il y a précisément un risque ici, celui "que l’on aille vers une mort utilitaire, où l’on accélère le décès pour prélever dans de bonnes conditions". Le journaliste précise: "pour éviter toute douleur, une sédation sera prescrite" une fois l’arrêt des machines. Si des experts hollandais, belges, ou anglais, avancent que dans leur pays "tout se passe bien", Bruno Riou, chef des urgences à la Pitié (Paris), souligne deux limites à ne pas franchir: la première est de "ne prélever que sur des patients morts". Or, précise-t-il, "aux Etats-Unis, ce n’est pas toujours le cas". La deuxième est de "ne jamais accélérer le décès". 

 Libération (Eric Favereau) 12/02/13

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres