De l’avortement en Irlande et en France

Publié le : 28 avril 2009

Trois Irlandaises poursuivent l’Etat irlandais devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour  »violation de leurs droits humains » : elles l’accusent d’avoir mis en danger leur santé en les obligeant à voyager pour avorter. La loi en vigueur interdit en effet l’avortement mais autorise les ressortissantes irlandaises à recourir à l’avortement à l’étranger si leur santé physique ou mentale est en danger. Les trois femmes, dont l’identité est gardée secrète, sont soutenues par le Planning familial irlandais.

Par ailleurs, au cours de l’émission  »On n’est pas couchés », présentée par Laurent Ruquier, l’actrice Stéphane Audran a dit regretter ses avortements. Signataire en 1971 du  »Manifeste des 343 salopes » qui a contribué à l’adoption de la loi Veil libéralisant l’avortement, elle dit qu’aujourd’hui elle ne le signerait pas.  »Je n’avais aucune idée de ce que c’était » ;  »c’est terrible de se faire avorter », a-t-elle déclaré. Sans s’opposer à cette pratique, elle appelle à une aide, entre autre matérielle et actuellement inexistante, pour les femmes confrontées à l’avortement.

Life News 21/04/09 - Avortementivg.com 26/04/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres