De la conservation du sperme d’un homme mort

Publié le 15 Avr, 2009

Aux Etats-Unis, le tribunal de Travis County a autorisé une mère, Missy Evans, à conserver le sperme de son fils Nikolas, mort le 5 avril dernier dans une bagarre de rue. Missy Evans espère ainsi trouver une mère porteuse et élever un jour son petit-fils ou sa petite-fille. La morgue a donc conservé le corps à 39,2° afin qu’un spécialiste puisse procéder au prélèvement.

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un "droit au suicide"
/ Fin de vie

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un “droit au suicide”

Le tribunal d'Ancône interprète un arrêt de la cour constitutionnelle dépénalisant l'aide au suicide comme un droit personnel au suicide ...
Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d'avortement
/ IVG-IMG

Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d’avortement

Dans la région du Queensland, les cliniques d’avortement n’étant plus « financièrement viables », fermeront en juillet ...
10_open_data
/ E-santé

Neuf applications de santé sur dix récoltent les données de leurs utilisateurs

Une étude révèle de « graves problèmes de protection de la vie privée et des pratiques de protection de la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres