Cryos ne connaît pas la crise

Publié le : 12 mai 2009

En ce contexte de crise économique, un article rapporte la "bonne santé" de la première banque mondiale de sperme : la banque danoise Cryos (14 000 grossesses menées à terme depuis 1991). En 2008, le nombre de donneurs a été multiplié par trois, passant de 30 à 100 par jour et le nombre de nouveaux candidats a atteint environ un millier contre 350 en 2007. Malgré cela, Cryos a du mal à répondre à la demande. Pour Ole Schou, directeur, cela s’explique par le nombre de couples infertiles (entre 10 et 15%), mais aussi par le demande de plus en plus forte "femmes célibataires hautement éduquées, plus exigeantes, qui ont privilégié leur carrière et qui veulent à un âge avancé avoir un enfant avant qu’il ne soit trop tard".

Médecin-chef de Cryos, Gert Bruun Petersen, veille à fournir du sperme de bonne qualité (plus des 2/3 des donneurs sont ainsi écartés en raison de la mauvaise qualité de leur sperme) et rêve de voir "tous les enfants nés de Cryos 100% sains". En attendant, chaque année, entre 15 et 20 enfants naissent avec des malformations (ce qui représente 4% de tous les donneurs).

RTL Info.be 08/05/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres