Croatie : sur la piste d’un trafic de FIV

Publié le 18 Juil, 2003

L’agence de presse nationale croate, Hina, révèle que 5 personnes, dont un gynécologue réputé de Zagreb et son associé, ont été mises en accusation dans une affaire de fécondations in vitro illégales. D‘après l’enquête de la commission du ministère de la santé, ces personnes auraient pratiqué des “cas injustifiés et illégaux de fécondations in vitro”.

Hina News Line 16/07/03

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie : le Sénat permet une meilleure information des femmes souhaitant avorter
/ IVG-IMG

Italie : le Sénat permet une meilleure information des femmes souhaitant avorter

Le 23 avril, le Sénat a voté une loi permettant aux personnes qualifiées dans le « soutien de la maternité ...
Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes
/ PMA-GPA

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes

Emersyn a été conçue en utilisant les gamètes du mari de Jaclyn et les ovocytes de Meredith, sa sœur. Et ...
Drapeaux Europe
/ PMA-GPA

“Exploitation de la GPA” : une forme de traite des êtres humains selon le Parlement européen

Le Parlement européen a voté en faveur du projet de révision de la Directive européenne sur la traite des êtres ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres