Croatie : sur la piste d’un trafic de FIV

Publié le 18 Juil, 2003

L’agence de presse nationale croate, Hina, révèle que 5 personnes, dont un gynécologue réputé de Zagreb et son associé, ont été mises en accusation dans une affaire de fécondations in vitro illégales. D‘après l’enquête de la commission du ministère de la santé, ces personnes auraient pratiqué des “cas injustifiés et illégaux de fécondations in vitro”.

Hina News Line 16/07/03

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : du sperme utilisé sans consentement
/ PMA-GPA

PMA : du sperme utilisé sans consentement

Deux enfants se sont aperçus que leurs pères biologiques n’avaient pas donné leur accord pour l’utilisation de leurs gamètes ...
Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses

Entre 2020 et 2021, le nombre de femmes s’étant portées candidates pour devenir mères porteuses au Royaume-Uni a été multiplié ...
Cannabis médical : pas d’amélioration pour les patients atteints d'un « cancer avancé »
/ Fin de vie

Cannabis médical : pas d’amélioration pour les patients atteints d’un « cancer avancé »

Une étude menée en Australie a révélé que l'huile de cannabidiol, également appelée CBD, ne soulageait pas les patients en ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres