CRISPR : un troisième essai clinique autorisé chez l’homme

Publié le 1 Mai, 2017

Des chercheurs chinois ont entrepris un essai clinique utilisant l’outil d’édition du génome CRISPR-Cas9 dans le but de traiter des patients atteints de cancer. L’essai inclura 20 patients atteints d’un cancer gastrique agressif, d’un carcinome nasopharyngé et d’un lymphome.  Jia Wei, vice-directeur de l’Institut clinique du cancer de Nanjing qui codirige l’essai, a annoncé que le premier patient ayant reçu une injection de cellules modifiées la semaine dernière, se porte bien.

 

Deux autres essais cliniques sont en cours avec CRISPR : l’un, à l’université de Sichuan pour traiter des patients atteints de cancer du poumon. Les résultats devraient être publiés cette année (cf. CRISPR : un premier patient traité en Chine ; CRISPR et thérapie génique somatique : un premier essai clinique humain en Chine). Le second commencera aux Etats-Unis cet été ; l’objectif est de stimuler la réponse immunitaire chez des patients atteints de cancers (cf. CRISPR : Un essai clinique de thérapie génique somatique sur le point de démarrer aux Etats-Unis).

Genome Web (28/04/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres