Covid-19 : Les personnes âgées, objet de toute l’(in)attention ?

Publié le : 24 mars 2020

« Les Ehpad craignent le pire. » En effet, encore marqués par « les décès massifs des aînés durant la canicule de 2003 », « nombre de directeurs et de soignants des maisons de retraite » redoutent « une hécatombe », les personnes âgées étant « particulièrement vulnérables au Covid-19 ». Et la possibilité du virus est bien présente. « Nous sommes tenus d’accueillir des personnes âgées sortant de l’hôpital au titre du plan blanc, mais elles ne bénéficient pas de tests de dépistage avant leur arrivée, dénonce un directeur d’Ehpad associatif en région parisienne. C’est choquant ! »

 

Alors les « principales fédérations du secteur (FHF, Fehap, Synerpa, AD-PA, …) ont alerté le ministre de la Santé, Olivier Véran, du risque de voir l’épidémie entraîner plus de 100 000 décès chez les résidents d’Ehpad, faute de matériel de protection ». En réponse, « la promesse de mise à disposition massive de masques ». Mais « le secteur de l’aide aux personnes âgées reste inquiet ». Ce directeur d’Ehpad s’alarme : « nous craignons de devenir des mouroirs (…). Nous sommes au bout de la chaîne, avec des salariés qui prennent des risques et des personnes âgées qui ″perdront″ systématiquement dans les arbitrages avec des cas plus jeunes. Ils ne seront pas hospitalisés, et resteront dans nos établissements, en soins palliatifs ».

 

Ce que confirme Gaël Durel, président de l’association des médecins coordinateurs et du secteur médico-social : « dans la région grand est, nous constatons déjà des refus d’interventions ou d’hospitalisation de personnes âgées qui en auraient besoin, qu’elles soient touchées ou non par le Covid-19 ». Céline, infirmière de réanimation à Strasbourg, témoigne : « on ne prend plus les plus de 80 ans ». Pourtant « l’embolisation des services de réanimation ne peut pas justifier un refus d’accès aux services de soins pour les personnes âgées » s’insurge Gaël Durel.

 

Mais « c’est dans la crise que naissent aussi de belles initiatives ». Comme en témoigne l’opération “1 lettre, 1 sourire” imaginée par 10 cousins rejoints par quelques amis, qui consiste à « écrire une lettre envoyée à des personnes âgées de plusieurs Ehpad aux quatre coins de la France ». Très simplement, « en deux trois clics, un formulaire imaginé par ces jeunes enthousiastes permet de rédiger une lettre. On remplit son prénom, on choisit si l’on écrit à une dame ou à un monsieur âgé, on rédige sa lettre et on y ajoute, si l’on veut, un portrait de soi, un dessin d’enfant ou une photo d’un joli paysage », explique Aliénor, « étudiante de 22 ans installée à La Haye », à l’origine de cette initiative ses cousins. « La prose est ensuite imprimée au format A4 ou éditée en PDF, dans une police de caractère spécialement destinée aux patients malvoyants, et envoyée à six Ehpad qui les redistribuent à leurs résidents isolés. »

 

Une initiative couronnée de succès : « une semaine après le lancement (…), les cousins ont reçu plus de 2000 lettres, dont certaines ont déjà été distribuées dans des Ehpad ». « On nous a raconté que ça a été de grands moments d’émotion et de joie, témoigne Aliénor. D’autant plus pour des personnes déjà isolées avant même le confinement, car éloignés de leurs proches par exemple ». Finalement, « l’idée c’est avant tout d’envoyer de l’amour à ces personnes isolées ».

 

 

Pour aller plus loin :

Covid-19 : se rappeler de « la profonde vulnérabilité humaine dans un monde qui a tout fait pour l’oublier »

« L’âgisme a un impact négatif sur toutes les générations »

« Pour nos ainés, l’espérance de vie importe moins que la qualité de vie »

Prévenir pour mieux vieillir : le rapport « Grand âge et autonomie » du ministère de la santé

L’« intelligence du soin » : Emmanuel Hirsch témoigne de ses expériences auprès des malades

<p>Le Figaro, Agnès Leclair (24/03/2020) - Huffington Post, Louise Wessbecher (23/03/2020) – La Croix, Elise Descamps (23/03/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres